Donations to the Community of Sant'Egidio are tax deductible
under current regulations

Also this year it can target the 5x1000 to the Community of Sant'Egidio
Write the number 80191770587 in the tax return

Andrea Riccardi: on the web

Andrea Riccardi: on social networks

Andrea Riccardi: press review

change language
you are in: no death penalty - news contact usnewsletterlink

Support The Community

 
February 4 2008 | IRAN

Iran

Supreme Court confirms stoning for two adulterous sisters

 
printable version

AFP

 

Iran: la Cour suprême confirme des peines de lapidation pour deux soeurs

 

TEHERAN, 4 fév 2008  - La Cour suprême iranienne a confirmé des peines capitales par lapidation pour deux soeurs reconnues coupables d'adultère, a rapporté leur avocat cité lundi par le quotidien Etemad.

"La branche 23 de la Cour suprême a confirmé la sentence de lapidation", a déclaré Jabbar Solati, alors que cette peine n'a été appliquée officiellement qu'une fois depuis 2002.

Les deux soeurs, identifiées uniquement par leur prénom de Zoreh, 27 ans, et Azar, étaient passées en procès une première fois pour "relations illégales" avec des hommes et avaient été punies de 99 coups de fouets.

Elles ont été reconnues coupables d'adultère, punissable de mort, dans un deuxième procès, a déclaré leur avocat, en affirmant qu'elles ont "été jugées deux fois pour le même crime".

Selon le journal, le mari de Zoreh avait présenté à la police une vidéo montrant les deux femmes à son domicile en compagnie d'autres hommes pendant son absence.

Les accusées avaient admis être sur le film, mais en l'absence d'images montrant qu'elles avaient eu des relations sexuelles, seule l'accusation de "relations illégales" avait été retenue.

"Six mois après avoir été fouettées, elles ont été convoquées au tribunal pour répondre de l'accusation d'adultère", a dit l'avocat.

Selon lui, il "n'y avait pas de preuve légale permettant au juge de prononcer une peine de lapidation".

L'adultère n'est établi que sur l'aveu, exprimé à quatre reprises, par l'accusé qu'il a bien été commis, ou sur la foi de quatre témoignages.

La lapidation reste inscrite dans le code pénal iranien, qui est basé sur la charia, la loi islamique.

Mais le chef du pouvoir judiciaire, l'ayatollah Mahmoud Hachémi Shahroudi, a ordonné en 2002 que l'application de la peine soit suspendue jusqu'à nouvel ordre.

Un homme a cependant été lapidé à mort en juillet 2007 dans la province de Qazvin (nord-ouest), en contravention avec cette directive.

RELATED NEWS
November 2 2017
article by Andrea Riccardi

Death Penalty: Horror or Injustice


(Famiglia cristiana) translated in English
October 27 2017
UNITED STATES
From SOUTHERN CROSS - CATHOLIC PASTORAL CENTER

Three bishops reiterate their opposition to the death penalty following resolution of court case


Barbara D. King is the Director of Communications for the diocese of Savannah
October 27 2017
GUATEMALA

Guatemala high court abolishes death penalty in civil cases

October 18 2017

Back from Death Row: Working to End Capital Punishment

October 16 2017
UNITED STATES

U.N. Secretary-General, European Union Ambassador Call for Abolition of “Barbaric” Death Penalty

October 12 2017
VATICAN CITY, VATICAN CITY

Pope Francis calls for end to death penalty: '' it's against the Gospel''


"because it is voluntarily decided to suppress a human life that is always holy in the eyes of the Creator"
all related news

ASSOCIATED PRESS
November 28 2016
AP

High court to examine mental disability, death penalty issue
November 12 2016
Internazionale

Si rafforza la pena di morte negli Stati Uniti
November 11 2016

Al liceo classico “Socrate” di Bari, conferenza “Non c’è giustizia senza vita”
October 24 2016
New York Times

The Death Penalty, Nearing Its End
June 4 2016
The Washington Post

Meet the red-state conservatives fighting to abolish the death penalty
all press-related

VIDEO PHOTOS
53
Video promo Cities for Life 2015
3:22

81 visits

239 visits

54 visits

63 visits

71 visits
all the related media