Donations to the Community of Sant'Egidio are tax deductible
under current regulations

Also this year it can target the 5x1000 to the Community of Sant'Egidio
Write the number 80191770587 in the tax return

Andrea Riccardi: on the web

Andrea Riccardi: on social networks

Andrea Riccardi: press review

change language
you are in: no death penalty - news contact usnewsletterlink

Support The Community

 
June 9 2009 | SUDAN

Sudan

New death sentences for MJE rebels. They are 103 now in death rows

 
printable version

Soudan: 12 nouvelles condamnations à mort contre des rebelles du Darfour

KHARTOUM, 9 juin 2009 - Un tribunal soudanais a condamné à mort mardi douze rebelles du Darfour pour une attaque contre Khartoum l'an dernier, portant à 103 le nombre des membres du Mouvement pour la justice et l'égalité (JEM) condamnés à la pendaison dans ce dossier.

Le juge Mudathir al-Rachid a affirmé que les combattants du JEM étaient coupables de "terrorisme, meurtre et destruction de propriété publique" dans le cadre de l'attaque sans précédent lancée en mai 2008 contre la ville jumelle de Khartoum, Omdurman.

"Dieu est grand! Bienvenue, bienvenue la CPI! La révolution jusqu'à la victoire!", ont scandé les condamnés après l'annonce de la sentence, a constaté un journaliste de l'AFP. Un treizième accusé a été acquitté en raison de problèmes psychiatriques, a indiqué le juge lors d'une brève audience.

L'attaque qui visait Khartoum avait fait plus de 220 morts. Les rebelles du JEM avaient été repoussés par les forces de sécurité à l'issue de violents combats.

Des tribunaux spéciaux avaient été créés pour juger les personnes arrêtées dans la rafle ayant suivi l'attaque. Pour être appliqués, les verdicts doivent être confirmés en appel puis par la plus haute juridiction soudanaise, avant d'être signés par le président Omar el-Béchir.

L'organisation Amnesty International s'était dite "scandalisée par le fait que les autorités soudanaises continuent d'appliquer la peine de mort après des procédures judiciaires injustes".

Le conflit au Darfour, dans l'ouest du Soudan, a fait depuis 2003 jusqu'à 300.000 morts, selon l'ONU, quelque 10.000 selon Khartoum. Le conflit oppose une pléthore de mouvements rebelles aux forces gouvernementales appuyées par des milices.

Le président soudanais Omar el-Béchir est sous le coup depuis le 4 mars d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité au Darfour.

RELATED NEWS
November 2 2017
article by Andrea Riccardi

Death Penalty: Horror or Injustice


(Famiglia cristiana) translated in English
October 27 2017
UNITED STATES
From SOUTHERN CROSS - CATHOLIC PASTORAL CENTER

Three bishops reiterate their opposition to the death penalty following resolution of court case


Barbara D. King is the Director of Communications for the diocese of Savannah
October 27 2017
GUATEMALA

Guatemala high court abolishes death penalty in civil cases

October 18 2017

Back from Death Row: Working to End Capital Punishment

October 16 2017
UNITED STATES

U.N. Secretary-General, European Union Ambassador Call for Abolition of “Barbaric” Death Penalty

October 12 2017
VATICAN CITY, VATICAN CITY

Pope Francis calls for end to death penalty: '' it's against the Gospel''


"because it is voluntarily decided to suppress a human life that is always holy in the eyes of the Creator"
all related news

ASSOCIATED PRESS
November 28 2016
AP

High court to examine mental disability, death penalty issue
November 12 2016
Internazionale

Si rafforza la pena di morte negli Stati Uniti
November 11 2016

Al liceo classico “Socrate” di Bari, conferenza “Non c’è giustizia senza vita”
October 24 2016
New York Times

The Death Penalty, Nearing Its End
June 4 2016
The Washington Post

Meet the red-state conservatives fighting to abolish the death penalty
all press-related

VIDEO PHOTOS
53
Video promo Cities for Life 2015
3:22

81 visits

239 visits

54 visits

63 visits

71 visits
all the related media