Donations to the Community of Sant'Egidio are tax deductible
under current regulations

Also this year it can target the 5x1000 to the Community of Sant'Egidio
Write the number 80191770587 in the tax return

Andrea Riccardi: on the web

Andrea Riccardi: on social networks

Andrea Riccardi: press review

change language
you are in: no death penalty - news contact usnewsletterlink

Support The Community

 
February 13 2014

Libération - USA – More than a half of states does not use the death penalty . (FR)

 
printable version

LIBERATION

 

Aux Etats-Unis, la moitié des Etats n'appliquent plus la peine de mort

Thomas LIABOT 12 février 2014 à 15:59

 

L'Etat de Washington vient de décréter un moratoire sur la peine de mort. Une décision révélatrice d'un changement des mentalités vis-à-vis de la peine capitale en Amérique.

A son tour, l’Etat de Washington prend ses distances avec la peine de mort. La peine capitale est légale dans l’Etat mais Jay Inslee, le gouverneur démocrate, a déclaré mardi qu’aucune exécution n’aurait lieu au cours de son mandat, arguant qu’il y avait trop de «défauts» dans la justice de son pays pour mettre en jeu la vie d’un homme. La dernière exécution dans l'Etat s'est déroulée en 2010, par injection létale, sous le mandat de la gouverneure démocrate Christine Gregoire. Depuis 2011, Jay Inslee est le troisième gouverneur démocrate des Etats-Unis à prendre une décision de ce genre.

Il y a trois ans, John Kitzhaber, le gouverneur de l’Oregon, avait décidé de suspendre les exécutions, tout comme son homologue de l’Etat du Colorado, John Hickenlooper, qui s’y est opposé l’an dernier. Le pénitencier de Walla Walla, qui abrite les neufs condamnés à mort de l’Etat de Washington, ne devrait donc pas appliquer la moindre exécution jusqu’en 2017, date de la fin du mandat de Jay Inslee, qui a admis que son successeur aurait la liberté de rétablir ou non l’application de ces peines.

«Un changement de vision sur la peine de mort»

A l’heure actuelle, 18 Etats américains et la capitale fédérale Washington ont aboli la peine de mort. Cette tendance s’est fortement accrue depuis quelques années puisque six Etats ont pris cette décision depuis 2007. Il s’agit du New Jersey et de New York (2007), du Nouveau-Mexique (2009), de l’Illinois (2011), du Connecticut (2012), et dernièrement du Maryland, qui a aboli la peine de mort en 2013. Ce chiffre ne veut pourtant pas dire que les exécutions capitales ont lieu dans les 31 autres Etats du pays. Sept d’entre eux ont décrété un moratoire sur les exécutions et n’appliquent plus de fait la peine de mort. D’autres Etats, comme le Wyoming ou le New Hampshire, n’ont plus exécuté de prisonniers depuis des années.

Les modifications récentes de législations dans plusieurs Etats d’Amérique sont assez révélatrices d’un changement de mentalité qui touche le pays depuis dix ans environ. Après l’annonce de l’Etat de Washington, Richard Dieter, directeur de l’ONG Death Penalty Information Center, a largement accrédité cette tendance. «Le fait qu’un gouverneur puisse maintenant se lever et dire ces choses-là, alors qu’il aurait été mis au pilori par le passé, est un signe du changement de vision sur la peine de mort», a-t-il déclaré.

Record macabre pour le Texas

Les sondages réalisés aux Etats-Unis vont aussi en ce sens. Il apparaît en effet que la proportion de partisans de la peine de mort (60%) est à son plus bas niveau depuis 1972, selon une étude Gallup publiée en octobre. Elle a chuté de 20 points depuis 1994, et les 39 exécutions qui ont eu lieu en 2013 ramènent le pays dans des valeurs similaires à celles du début des années 1990, bien loin du macabre record de 1999, lorsque 98 prisonniers avaient été exécutés sur le sol américain.

Aujourd’hui encore, la question de la peine de mort demeure très politisée. 81% des Républicains se disent favorables à son application, contre seulement 47% des Démocrates. Les six derniers Etats à l’avoir abolie étaient d’ailleurs dirigés par des Démocrates au moment de cette décision. Depuis 1976 et le rétablissement de la peine capitale aux Etats-Unis, c’est au Texas que le plus grand nombre de mises à mort ont été exécutées, avec 510 prisonniers tués (et déjà deux depuis le début de l’année 2014). C’est quasiment cinq fois plus que la Virginie et l’Oklahoma, qui suivent au classement avec 110 exécutions.

Thomas LIABOT

RELATED NEWS
November 2 2017
article by Andrea Riccardi

Death Penalty: Horror or Injustice


(Famiglia cristiana) translated in English
October 27 2017
UNITED STATES
From SOUTHERN CROSS - CATHOLIC PASTORAL CENTER

Three bishops reiterate their opposition to the death penalty following resolution of court case


Barbara D. King is the Director of Communications for the diocese of Savannah
October 27 2017
GUATEMALA

Guatemala high court abolishes death penalty in civil cases

October 18 2017

Back from Death Row: Working to End Capital Punishment

October 16 2017
UNITED STATES

U.N. Secretary-General, European Union Ambassador Call for Abolition of “Barbaric” Death Penalty

October 12 2017
VATICAN CITY, VATICAN CITY

Pope Francis calls for end to death penalty: '' it's against the Gospel''


"because it is voluntarily decided to suppress a human life that is always holy in the eyes of the Creator"
all related news

ASSOCIATED PRESS
November 28 2016
AP

High court to examine mental disability, death penalty issue
November 12 2016
Internazionale

Si rafforza la pena di morte negli Stati Uniti
November 11 2016

Al liceo classico “Socrate” di Bari, conferenza “Non c’è giustizia senza vita”
October 24 2016
New York Times

The Death Penalty, Nearing Its End
June 4 2016
The Washington Post

Meet the red-state conservatives fighting to abolish the death penalty
all press-related

VIDEO PHOTOS
53
Video promo Cities for Life 2015
3:22

81 visits

239 visits

54 visits

63 visits

71 visits
all the related media