Le donazioni alla Comunità di Sant'Egidio sono fiscalmente deducibili
secondo la normativa vigente
 
Anche quest'anno è possibile destinare il 5x1000 alla Comunità di Sant'Egidio
Scrivi il numero 80191770587 nella dichiarazione dei redditi

Andrea Riccardi: sul web

Andrea Riccardi: sui social network

Andrea Riccardi: la rassegna stampa

change language
sei in: no pena di morte - news contattinewsletterlink

Sostieni la Comunità

 
8 Novembre 2009 | RUSSIA

Russia

Duma: sono 1600 attualmente i condannati a morte nel paese

 
versione stampabile

AFP

Que faire avec la peine de mort en Russie? La justice rouvre le débat

MOSCOU, 7 nov 2009 - La justice russe commencera à examiner lundi le sort du moratoire sur la peine de mort à partir de 2010, sur fond de débats houleux et d'appels à rétablir les exécutions.

La Cour constitutionnelle russe, saisie fin octobre par la Cour suprême, doit décider si les tribunaux pourront prononcer dès l'année prochaine la peine capitale, qui fait actuellement l'objet d'un moratoire.

"L'audience débute lundi à 11H00 (08H00 GMT) avec les plaidoiries. L'examen va durer au moins un mois", a-t-on appris auprès de la Cour constitutionnelle qui siège à Saint-Pétersbourg (nord-ouest).

Cette institution a interdit en février 1999 de "condamner" à la peine de mort tant que le système des cours d'assises ne serait pas établi dans tout le pays. La Tchétchénie, dernière région privée de cette institution, doit passer au jury populaire à partir du 1er janvier 2010.

Un moratoire sur les exécutions a également été imposé par un décret présidentiel en 1996, lorsque la Russie a adhéré au Conseil de l'Europe.

L'année suivante, Moscou a signé le protocole n°6 à la Convention de sauvegarde des droits de l'Homme sur l'abolition de la peine de mort, qui n'a jamais été ratifié par le Parlement.

Pour Viatcheslav Lebedev, le président de la Cour suprême, "il est évident que la Russie doit respecter ce protocole et les tribunaux ne pourront pas condamner à la peine de mort après le 1er janvier 2010".

La Cour constitutionnelle a été saisie pour "lever le doute des juges", a-t-il expliqué.

Cette décision de saisir la haute juridiction a été pourtant interprétée par certains comme le feu vert au rétablissement de la peine capitale, une mesure soutenue par sept Russes sur dix, selon des sondages.

"Nous espérons que la peine de mort sera de nouveau en vigueur" après la décision de la Cour constitutionnelle, a déclaré fin octobre Lioubov Sliska, vice-présidente de la Douma (chambre basse du Parlement), jugeant qu'elle devait être appliquée pour "les

crimes contre les enfants, les personnes âgées et les crimes économiques graves".

La Chambre civile, organe consultatif proche du pouvoir, a convoqué jeudi une réunion spéciale consacrée à la question, où avocats et défenseurs des droits de l'Homme ont appelé les hommes politiques à renoncer au populisme.

"La violence excessive est néfaste pour la Russie (...) L'Europe a aboli la peine de mort malgré l'avis de la majorité de la population. La législation ne doit pas suivre l'opinion publique", a déclaré l'avocat Guenri Reznik.

"La question est soulevée par des politiques malhonnêtes qui veulent plaire aux électeurs", a-t-il déploré.

Vladimir Vassiliev, président de la Commission de la Douma pour la sécurité, présent à cette réunion, a estimé que le moratoire devait être prolongé.

Selon lui, 1.600 personnes condamnées à la peine capitale se trouvent actuellement dans les prisons russes. "Leur entretien coûte cher à l'Etat", mais l'exécution d'innocents "aurait un prix plus élevé", a-t-il souligné.

M. Vassiliev a cependant estimé que la décision de la Cour constitutionnelle devait être "compréhensible" pour l'opinion.

"Il ne faut pas se référer aux sondages (...). Les mêmes citoyens reconnaissent la qualité extrêmement basse du système étatique, de la police et du système judiciaire et sont prêts à laisser à l'Etat le droit d'exécuter", a écrit vendredi le quotidien des affaires Vedomosti dans un éditorial.

"Il est temps d'abolir la peine de mort en adoptant une loi ou en amendant la Constitution", a conclu le journal.

NEWS CORRELATE
20 Agosto 2016
STATI UNITI
PENA SOSPESA PER JEFF WOOD

L'ESECUZIONE DI JEFFERY WOOD NON AVRA' LUOGO


LA SUA ESECUZIONE ERA STATA FISSATA PER IL 24 AGOSTO 2016
5 Luglio 2016
CONAKRY, GUINEA
L'abolizione della pena capitale era stata indicata come possibile dal Ministro della Giustizia Cheik Sako nel corso del Convegno promosso a Roma dalla Comunità di Sant'Egidio lo scorso febbraio

Guinea-Conakry: il parlamento ha approvato l'abolizione pena di morte dal codice penale


E' il primo passo per passare dalla moratoria de facto alla moratoria de jure. L'abolizione sarà la tappa successiva
25 Giugno 2016
OSLO, NORVEGIA
Marazziti presenta l'iniziativa della Comunità di Sant'Egidio

"Citiesforlife" a Oslo, come metodo per continuare nella via dell'abolizione #AbolitionNow


A Oslo la marcia degli abolizionisti per le strade della città
20 Giugno 2016
OSLO, NORVEGIA
Inizia oggi il VI Congresso Mondiale Contro la Pena di Morte a Oslo

La Comunità di Sant'Egidio partecipa al Congresso di Oslo con una delegazione da Italia, Congo, Belgio, Spagna, Germania e Indonesia


Sono 1500 gli iscritti provenienti da oltre 80 paesi del mondo, tra loro 20 ministri, 200 diplomatici, parlamentari, accademici, avvocati, associazioni e membri della società civile
4 Giugno 2016
CITTÀ DEL VATICANO
No alla pena di morte e all'ergastolo: "Una pena senza speranza è tortura"

Papa Francesco parlando ai magistrati e giuristi del mondo torna a dire No alla pena di morte

24 Maggio 2016
INDONESIA
La Comunità di Sant'Egidio in Indonesia e le associazioni indonesiane impegnate in difesa dei diritti umani come Kontras, Imparsial, Elsam, Lbh Masyarakat, chiedono di fermare le esecuzioni

La Chiesa e la società civile si mobilitano contro le esecuzioni capitali


Giacarta è tra le 15 città indonesiane dove negli anni scorsi si è tenuta la manifestazione "Città per la vita, città contro la pena di morte" organizzata da Sant'Egidio in oltre duemila comuni nei cinque continenti
tutte le news correlate

RASSEGNA STAMPA CORRELATA
4 Giugno 2016
The Washington Post

Meet the red-state conservatives fighting to abolish the death penalty
23 Maggio 2016
AP

Malaysian death row convict loses final appeal in Singapore
23 Maggio 2016
AsiaNews

Vescovo filippino: È presto per giudicare il contraddittorio Duterte. No alla pena di morte
14 Maggio 2016
Ilsole24ore

Pfizer blocca i farmaci per la pena di morte negli Usa
14 Maggio 2016
La Stampa

Pena di morte, Pfizer blocca l’uso dei suoi farmaci per le iniezioni letali negli Usa
tutta la rassegna stampa correlata

VIDEO FOTO
53
Video promo Cities for Life 2015
3:22

3 visite

2 visite

1 visite

1 visite

7 visite
tutta i media correlati