Le donazioni alla Comunità di Sant'Egidio sono fiscalmente deducibili
secondo la normativa vigente
 
Anche quest'anno è possibile destinare il 5x1000 alla Comunità di Sant'Egidio
Scrivi il numero 80191770587 nella dichiarazione dei redditi

Andrea Riccardi: sul web

Andrea Riccardi: sui social network

Andrea Riccardi: la rassegna stampa

change language
sei dentro: no pena di morte - news newslettercontattilink

Sostieni la Comunità

 
26 Luglio 2011

Palestinian National Authority

Hamas mette a morte due "collaboratori" d'Israele

 
versione stampabile

AFP

Gaza: le Hamas a exécuté deux "collaborateurs" d'Israël

GAZA (Territoires palestiniens), 26 juil 2011 - Le Hamas a exécuté mardi deux Palestiniens jugés coupables de "collaboration" avec Israël, a indiqué un communiqué du ministère de l'Intérieur du mouvement islamiste au pouvoir à Gaza.
"Le 29 novembre 2004, un tribunal de première instance à Gaza a condamné les accusés à mort par pendaison, et la Cour de cassation a rejeté leur appel contre ce verdict le 14 juillet 2011", a indiqué ce communiqué.
Il a identifié les deux hommes par leurs initiales, M.A.Q. et R.A.Q., sans préciser leur âge.
Toujours selon le communiqué, les deux hommes ont été reconnus coupables de meurtre, tentative de meurtre, et "contacts avec des éléments sécuritaires étrangers hostiles et nuisant aux intérêts nationaux".
Ils ont aussi été reconnus coupables de "nuire au moral et à l'esprit de résistance" des Palestiniens.
Selon la loi palestinienne, les Palestiniens jugés coupables de "collaboration" avec Israël, meurtre ou trafic de drogue, sont passibles de la peine capitale.
L'application de la sentence doit être approuvée par le président palestinien Mahmoud Abbas, mais le Hamas ne reconnaît pas la légitimité de ce dernier, son mandat de quatre ans étant échu depuis 2009.
Le mouvement Fatah de M. Abbas ne contrôle plus que la Cisjordanie après avoir été chassé par le Hamas de Gaza au terme de combats sanglants, après dix-huit mois de coexistence houleuse au pouvoir.

C'est la deuxième fois cette année que le Hamas procède à des exécutions pour "collaboration" avec Israël.
En mai, un homme identifié sous les initiales A.S. a été abattu par les balles d'un peloton d'exécution, après avoir été jugé un mois plus tôt coupable de "collaboration" avec Israël.
En avril 2010, les autorités relevant du Hamas avaient fusillé deux Palestiniens condamnés à mort par un tribunal militaire pour collaboration avec Israël, malgré les protestations des associations de défense des droits de l'Homme.
C'était la première fois que le Hamas, qui a pris de force le pouvoir à Gaza en juin 2007 aux dépens du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, appliquait des peines capitales prononcées par la justice.
Amnesty International avait dénoncé "une mesure extrêmement rétrograde", "déplorant des procédures militaires injustes". L'organisation a aussi exprimé "sa profonde inquiétude à propos des autres Palestiniens condamnés à mort par des tribunaux militaires à Gaza".
Selon des ONG à Gaza, 15 autres Palestiniens ont été condamnés à mort dans ce territoire palestinien ces deux dernières années pour collaboration avec Israël.

NOTIZIE CORRELATE
9 Agosto 2018
The Los Angeles Times

The Catholic Church's opposition on the death penalty began with previous popes


By Mario Marazziti
29 Giugno 2018
BURKINA FASO

Il Burkina Faso elimina la pena di morte: un altro passo verso l’abolizionismo globale

26 Giugno 2018
Mons. Rodolfo Diamante, segretario esecutivo della Commissione episcopale per la pastorale carceraria presenta un libro contro la pena di morte

La Conferenza episcopale delle Filippine resta vigile sul tema della pena di morte


In occasione della memoria del dodicesimo anniversario dell'abolizione della pena capitale nel paese
18 Giugno 2018
BIELORUSSIA
La Bielorussia è l'unico paese europeo che ancora mantiene e applica la pena capitale, la sospensione delle due condanne è un fatto senza precedenti

La Corte Suprema bielorussia sospende due condanne a morte


la diplomazia francese era intervenuta lo scorso anno con un comunicato con il quale invitava la Bielorussia ad introdurre una moratoria contro la pena di morte
5 Maggio 2018
STATI UNITI

Robert Earl Butts Jr. è stato messo a morte per iniezione letale venerdì 4 maggio 2018

3 Maggio 2018
STATI UNITI
Per ora Robert è salvo! Ringraziamo per questi 90 giorni di sospensione e continuiamo a inviare appelli per la salvezza di Robert Butts Jr.

Il Comitato per la Clemenza della Georgia ha sospeso l'esecuzione di Robert Butts Jr a meno di 24 dalla esecuzione!


Continuiamo a inviare appelli
tutte le notizie correlate

RASSEGNA STAMPA CORRELATA
28 Novembre 2016
AP

High court to examine mental disability, death penalty issue
12 Novembre 2016
Internazionale

Si rafforza la pena di morte negli Stati Uniti
11 Novembre 2016

Al liceo classico “Socrate” di Bari, conferenza “Non c’è giustizia senza vita”
24 Ottobre 2016
New York Times

The Death Penalty, Nearing Its End
4 Giugno 2016
The Washington Post

Meet the red-state conservatives fighting to abolish the death penalty
tutta la rassegna stampa correlata

VIDEO FOTO
53
Video promo Cities for Life 2015
3:22

0 visite

0 visite

0 visite

9 visite

5 visite
tutta i media correlati