Le donazioni alla Comunità di Sant'Egidio sono fiscalmente deducibili
secondo la normativa vigente
 
Anche quest'anno è possibile destinare il 5x1000 alla Comunità di Sant'Egidio
Scrivi il numero 80191770587 nella dichiarazione dei redditi

Andrea Riccardi: sul web

Andrea Riccardi: sui social network

Andrea Riccardi: la rassegna stampa

change language
sei in: no pena di morte - news contattinewsletterlink

Sostieni la Comunità

 
27 Settembre 2012 | MADAGASCAR

Comunicato Stampa Xinhua - Madagascar: Il Paese sigla il Secondo Protocollo Opzionale. Un passo decisivo per l'abolizione legale della pena di morte (FR)

 
versione stampabile

XINHUA


Madagascar signe 2 traités internationaux relatifs aux droits civils et aux droits de l’enfant

(Xinhua) — Madagascar vient de signer deux traités internationaux respectivement relatifs aux droits civils et politiques et aux droits de l’enfant, selon un communiqué de la présidence de la transition malgache publié mercredi.

Les deux traités ont été signés par le président de la transition malgache, Andry Rajoelina, lundi au siège de l’ONU à New York, où il assistait à la 67e Assemblée générale des Nations Unies.

Le premier traité concerne le second protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques visant à abolir la peine de mort. Ce Pacte a été adopté et proclamé par l’Assemblée générale en 1989.

Le deuxième traité concerne le troisième Protocole facultatif à la Convention relative aux Droits de l’Enfant qui entrera en vigueur après sa 10ème ratification.

Ce protocole donne la possibilité aux enfants de déposer individuellement une plainte directe pour toute forme de violation de leurs droits auprès du Comité des Droits de l’Enfant lorsque les recours nationaux ou régionaux n’existent pas ou sont inefficaces.

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Président de la Transition à New York : Signature de deux Traités

Toujours dans le cadre de son déplacement officiel à New York pour la 67ème Assemblée Générale des Nations Unies, le Président de la Transition, SEM Andry Nirina RAJOELINA, au nom de l'Etat malgache, a signé, ce Lundi 24 Septembre 2012 au siège de l'ONU, deux importants Traités, dont l'un concerne l'abolition de la peine de mort et l'autre se rapporte aux Droits de l'enfant.

Ont été également présents à cette cérémonie de signature, le Ministre de la Justice, Christine RAZANAMAHASOA, le Ministre des Affaires Etrangères, Pierrot RAJAONARIVELO, la Directrice des Relations Internationales à la Présidence de la Transition, Annick RAJAONA, ainsi que le Représentant permanent de Madagascar auprès des Nations Unies, Zinah ANDRIANARIVELO – RAZAFY et tous les membres du personnel de ladite Représentation.

Sur l’abolition de la peine de mort
Il s'agit du second protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, visant à abolir la peine de mort. Ce Pacte a été adopté et proclamé par l'Assemblée Générale, dans sa résolution 44/128 du 15 décembre 1989. Les Etats, parties du protocole, restent convaincus que l'abolition de la peine de mort contribue à promouvoir la dignité humaine et le développement progressif de Droits de l'homme. L'article 3 de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme, adoptée le 10 décembre 1948, ainsi que l'article 6 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques adopté le 16 décembre 1966, se réfèrent à l'abolition de la peine de mort en des termes qui suggèrent sans ambiguïté que l'abolition de cette peine est souhaitable. Il s'agit d'un engagement international, dans la mesure où les Etats sont convaincus que toutes les mesures prises, touchant l'abolition de la peine de mort, doivent être considérées comme un progrès quant à la jouissance du droit à la vie.

Sur les Droits de l'enfant
Il s'agit du troisième Protocole facultatif à la Convention relative aux Droits de l'Enfant ouvert à la signature. Ce Protocole, qui est le troisième de la Convention, n'est pas seulement un instrument juridique qui renforce et élargit la mise en œuvre, la reconnaissance et la représentation des Droits de l'Enfant. Il contribue également à la création d'un nouveau droit qui vient compléter ceux précédemment reconnus par les Nations Unies.

Ce Protocole donne la possibilité aux enfants de déposer individuellement une plainte directe pour toute forme de violation de leurs droits auprès du Comité des Droits de l'Enfant, lorsque les recours nationaux ou régionaux n'existent pas ou sont inefficaces. Ainsi, il renforcera et complètera les mécanismes nationaux et régionaux en permettant aux enfants de rendre compte des violations qu'ils subissent. Le Protocole prévoit la possibilité de plaintes individuelles d'enfant, ainsi que de leurs représentants. Il prévoit également que les règles de procédures soient adaptées à l'enfant et empêchent qu'il puisse être manipulé par ceux qui agissent en son nom.
Il est à noter que le 28 Février 2012, 26 Etats ont participé à la cérémonie de signatures à Genève (Suisse), lors de la 19è session du Comité des Droits de l'Homme. Ce protocole entrera en vigueur après la 10ème ratification.

New York, le 24 Septembre 2012

Le Chargé de la Communication
à la Présidence de la Transition
 

NEWS CORRELATE
20 Agosto 2016
STATI UNITI
PENA SOSPESA PER JEFF WOOD

L'ESECUZIONE DI JEFFERY WOOD NON AVRA' LUOGO


LA SUA ESECUZIONE ERA STATA FISSATA PER IL 24 AGOSTO 2016
5 Luglio 2016
CONAKRY, GUINEA
L'abolizione della pena capitale era stata indicata come possibile dal Ministro della Giustizia Cheik Sako nel corso del Convegno promosso a Roma dalla Comunità di Sant'Egidio lo scorso febbraio

Guinea-Conakry: il parlamento ha approvato l'abolizione pena di morte dal codice penale


E' il primo passo per passare dalla moratoria de facto alla moratoria de jure. L'abolizione sarà la tappa successiva
25 Giugno 2016
OSLO, NORVEGIA
Marazziti presenta l'iniziativa della Comunità di Sant'Egidio

"Citiesforlife" a Oslo, come metodo per continuare nella via dell'abolizione #AbolitionNow


A Oslo la marcia degli abolizionisti per le strade della città
20 Giugno 2016
OSLO, NORVEGIA
Inizia oggi il VI Congresso Mondiale Contro la Pena di Morte a Oslo

La Comunità di Sant'Egidio partecipa al Congresso di Oslo con una delegazione da Italia, Congo, Belgio, Spagna, Germania e Indonesia


Sono 1500 gli iscritti provenienti da oltre 80 paesi del mondo, tra loro 20 ministri, 200 diplomatici, parlamentari, accademici, avvocati, associazioni e membri della società civile
4 Giugno 2016
CITTÀ DEL VATICANO
No alla pena di morte e all'ergastolo: "Una pena senza speranza è tortura"

Papa Francesco parlando ai magistrati e giuristi del mondo torna a dire No alla pena di morte

24 Maggio 2016
INDONESIA
La Comunità di Sant'Egidio in Indonesia e le associazioni indonesiane impegnate in difesa dei diritti umani come Kontras, Imparsial, Elsam, Lbh Masyarakat, chiedono di fermare le esecuzioni

La Chiesa e la società civile si mobilitano contro le esecuzioni capitali


Giacarta è tra le 15 città indonesiane dove negli anni scorsi si è tenuta la manifestazione "Città per la vita, città contro la pena di morte" organizzata da Sant'Egidio in oltre duemila comuni nei cinque continenti
tutte le news correlate

RASSEGNA STAMPA CORRELATA
4 Giugno 2016
The Washington Post

Meet the red-state conservatives fighting to abolish the death penalty
23 Maggio 2016
AP

Malaysian death row convict loses final appeal in Singapore
23 Maggio 2016
AsiaNews

Vescovo filippino: È presto per giudicare il contraddittorio Duterte. No alla pena di morte
14 Maggio 2016
Ilsole24ore

Pfizer blocca i farmaci per la pena di morte negli Usa
14 Maggio 2016
La Stampa

Pena di morte, Pfizer blocca l’uso dei suoi farmaci per le iniezioni letali negli Usa
tutta la rassegna stampa correlata

VIDEO FOTO
53
Video promo Cities for Life 2015
3:22

3 visite

2 visite

1 visite

1 visite

7 visite
tutta i media correlati